Deutsch   English   Fran├žais   Italiano  
<0799e5c7-7c2f-4ff5-8a16-cf4211403247n@googlegroups.com>

View for Bookmarking (what is this?)
Look up another Usenet article

X-Received: by 2002:a05:620a:24c:b0:765:aa3e:b7bf with SMTP id q12-20020a05620a024c00b00765aa3eb7bfmr1393qkn.11.1689954968240;
        Fri, 21 Jul 2023 08:56:08 -0700 (PDT)
X-Received: by 2002:a05:6808:30a2:b0:3a3:fa7c:c951 with SMTP id
 bl34-20020a05680830a200b003a3fa7cc951mr5865672oib.10.1689954967812; Fri, 21
 Jul 2023 08:56:07 -0700 (PDT)
Path: ...!news-out.google.com!nntp.google.com!postnews.google.com!google-groups.googlegroups.com!not-for-mail
Newsgroups: fr.sci.physique
Date: Fri, 21 Jul 2023 08:56:07 -0700 (PDT)
In-Reply-To: <bWguOyV4p-IszwU-ZCv34csXaUo@jntp>
Injection-Info: google-groups.googlegroups.com; posting-host=2001:861:8bb7:5500:84ea:2b65:f826:af23;
 posting-account=PKzfqAoAAAC4-vQRW_wt6WFB3xnoeWfi
NNTP-Posting-Host: 2001:861:8bb7:5500:84ea:2b65:f826:af23
References: <XsQK06WmG5UE8EA9eBhXPf3xb2A@jntp> <533598ba-ede7-47c6-ab86-df643e523597n@googlegroups.com>
 <u8mjmi$3asfi$1@dont-email.me> <DLards55SEpwIvGCvWdk-tcGzCg@jntp>
 <ea9e9bc3-89d2-4c48-bbaa-b8d0ae148906n@googlegroups.com> <bWguOyV4p-IszwU-ZCv34csXaUo@jntp>
User-Agent: G2/1.0
MIME-Version: 1.0
Message-ID: <0799e5c7-7c2f-4ff5-8a16-cf4211403247n@googlegroups.com>
Subject: =?UTF-8?Q?Re=3A_De_la_relativit=C3=A9_des_distances?=
From: Richard Verret <rverret97@gmail.com>
Injection-Date: Fri, 21 Jul 2023 15:56:08 +0000
Content-Type: text/plain; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bytes: 7042
Lines: 101

Le 21/07/2023 =C3=A0 13:31, Richard Hachel a =C3=A9crit :
>  Mais il faut diff=C3=A9rentier deux choses.
>  L'effet produit par la vitesse intrins=C3=A8que, c'est =C3=A0 dire "en e=
lle-m=C3=AAme", rien que par le fait d'=C3=AAtre une vitesse, quelque soit =
son sens et sa direction.
>  C'est l'effet relativiste (un effet =C3=A9trange, je l'accorde).=20

Cet un effet qu=E2=80=99il faut expliquer rationnellement.
>  Cet effet est invariant selon la direction et le sens, il est purement d=
=C3=BB =C3=A0 la vitesse.
>  To=3DTr.sqrt(1+Vr=C2=B2/c=C2=B2)
>  A cet effet =C3=A9trange, il faut ajouter l'effet Doppler traditionnel.
>  Vapp=3DVo/(1+cos=C2=B5.Vo/c)
>  Tapp=3DTo.(1+cos=C2=B5.Vo/c)

Ce que tu appelles vitesse apparente est la vitesse radiale, le temps n=E2=
=80=99est pas affect=C3=A9 parce qu=E2=80=99=C3=A9metteur et r=C3=A9cepteur=
 se rapprochent ou s=E2=80=99=C3=A9loignent. L=E2=80=99effet Doppler est d=
=C3=BB effectivement =C3=A0 la variation de la distance relative entre l=E2=
=80=99=C3=A9metteur et le r=C3=A9cepteur.
Les dur=C3=A9es To et T app sont des temps fictifs. En relativit=C3=A9 le t=
emps To est pris comme temps r=C3=A9el pour les corps mobiles (SIC!).
>>>  Tu dis : "Le temps n=E2=80=99est pas affect=C3=A9 par cette variation =
au premier degr=C3=A9 de la vitesse".
>>>  Tu veux parler de la chronotropie et c'est exact, la chronotropie n'es=
t pas affect=C3=A9e par cet effet du premier degr=C3=A9. Seulement la notio=
n de simultan=C3=A9it=C3=A9 (du premier degr=C3=A9).=20
La question de la simultan=C3=A9it=C3=A9 a =C3=A9t=C3=A9 introduite dans l=
=E2=80=99=C3=A9tude de la relativit=C3=A9, c=E2=80=99est =C3=A0 dire l=E2=
=80=99invariance des lois lors d=E2=80=99un changement de r=C3=A9f=C3=A9ren=
tiel.

>>> Enfin tu dis : "Il n=E2=80=99y a pas de raison pour qu=E2=80=99il soit =
affect=C3=A9 par sa variation au second degr=C3=A9."
>>> C'est l=C3=A0 que tu te trompes, car comme tu l'as fort bien compris, n=
ous vivons dans un monde observable o=C3=B9 les vitesses r=C3=A9elles et le=
s temps r=C3=A9els sont fauss=C3=A9s par l'anisochronie et la relativit=C3=
=A9 de la chronotropie.=20
>> Il ne peut y avoir d=E2=80=99anisochronie, ni d=E2=80=99anisochronotropi=
e.
>  A ce compte-l=C3=A0, ajoute qu'il ne peut pas y avoir de gravitation uni=
verselle, ni de ph=C3=A9nom=C3=A8nes =C3=A9lectriques, et tout cela sera tr=
=C3=A8s simple et tr=C3=A8s pratique.

Je crois que la relativit=C3=A9 du temps introduite dans la th=C3=A9orie de=
 la relativit=C3=A9 t=E2=80=99a perturb=C3=A9. Tu as cherch=C3=A9 la cause =
de l=E2=80=99erreur de cette th=C3=A9orie mais tu ne l=E2=80=99as pas trouv=
=C3=A9e. D=C3=A9sol=C3=A9 !
>>> Il faut alors admettre que la vitesse de la lumi=C3=A8re est un leurre =
observable, et que sa vraie vitesse est infinie.=20
>> Je n=E2=80=99envisageais les vitesses r=C3=A9elles que pour les corps ma=
t=C3=A9riels, ta proposition demande r=C3=A9flexion.

>  Si cela est d=C3=BB =C3=A0 une structure de l'espace, l'=C3=A9quation do=
it s'=C3=A9tendre =C3=A0 toutes les particules et tous les ph=C3=A9nom=C3=
=A8nes de la physique.=20
Ce que je sais c=E2=80=99est qu=E2=80=99il y a la r=C3=A9alit=C3=A9 observa=
ble, perceptible, et le r=C3=A9el, la vraie r=C3=A9alit=C3=A9, je sais que =
les longueurs et, par cons=C3=A9quent, les vitesses des corps, sont affect=
=C3=A9es, pour les c=C3=A9l=C3=A9rit=C3=A9s (des ondes m=C3=A9caniques et =
=C3=A9lectromagn=C3=A9tiques) je n=E2=80=99en sais rien.

>>> Les cinq =C3=A9quations de bases, tu les connais.
>>>  To=C2=B2=3DTr=C2=B2+Et=C2=B2
>> Non celle-l=C3=A0 je ne la connais pas.
>  C'est la premi=C3=A8re et la plus importante dont, pour moi, toute la re=
lativit=C3=A9 en d=C3=A9coule.
Peut-=C3=AAtre, mais le petit probl=C3=A8me est que la th=C3=A9orie de la r=
elativit=C3=A9 est fausse, alors tu peux mettre cette relation =C3=A0 la po=
ubelle. D=C3=A9sol=C3=A9 !
>  La valeur "Et" d=C3=A9signant l'anisocronie locale.=20
>  Et=3Dx/c , c'est =C3=A0 dire l'intervalle de temps existant entre deux p=
oints d'un m=C3=AAme r=C3=A9f=C3=A9rentiel.=20

Il ne peut y avoir un intervalle de temps entre deux points d=E2=80=99un m=
=C3=AAme r=C3=A9f=C3=A9rentiel, TrA < TrB et TrB> TrA est IMPOSSIBLE.

>  Et plus tu vas vite en vitesse r=C3=A9elle, plus tu t'approches de c en =
vitesse observable.
L=E2=80=99inverse est encore plus parlant plus tu t=E2=80=99approches de c =
en vitesse observable plus ta vitesse r=C3=A9elle tend vers l=E2=80=99infin=
i.
Tu as dit tr=C3=A8s justement dans un message que tu ne voyais pas pourquoi=
 la vitesse serait limit=C3=A9e par la celle d=E2=80=99une onde. Je suis d=
=E2=80=99accord avec toi. D=E2=80=99ailleurs en m=C3=A9canique classique la=
 vitesse peut =C3=AAtre infinie.
>  Si la transaction se fait instantan=C3=A9ment (comme c'est le cas pour l=
e photon) la vitesse observable devient c. =20

Oui, il y a l=C3=A0, de quoi lever le voile sur le myst=C3=A8re de la quant=
ique.
>  Les transformations de Poincar=C3=A9 sont =C3=A0 la fois simples, g=C3=
=A9niales et d'une grande beaut=C3=A9 math=C3=A9matique.

Elles sont peut-=C3=AAtre belles mais elles sont fausses, ce n=E2=80=99est =
pas la transformation de Lorentz qui g=C3=A8re la relativit=C3=A9, mais cel=
le de Galil=C3=A9e (je profite que Messager est en vacances pour te le dire=
). Tu peux donc jeter celle de Poincar=C3=A9 =C3=A0 la poubelle aussi, d=C3=
=A9sol=C3=A9 encore !
>  Elles font d=C3=A9sormais partie des lois de l'univers.
Ben non.