Deutsch   English   Français   Italiano  
<5-kb3gtjRZ3_gmVBM_UG-jfDYJk@jntp>

View for Bookmarking (what is this?)
Look up another Usenet article

Path: ...!weretis.net!feeder8.news.weretis.net!pasdenom.info!from-devjntp
Message-ID: <5-kb3gtjRZ3_gmVBM_UG-jfDYJk@jntp>
JNTP-Route: news2.nemoweb.net
JNTP-DataType: Article
Subject: Re: =?UTF-8?Q?Th=C3=A9ories=20correctes=20mais=20fausses?=
References: <deb7811f-987b-43bc-916b-cb0c7de5756cn@googlegroups.com> <u5qmu5$278m$1@cabale.usenet-fr.net>
 <d89fc0e5-cd1e-4495-83b8-626ed9e71260n@googlegroups.com> <94b44316-f349-42b4-9fa5-ef81211929e4n@googlegroups.com>
Newsgroups: fr.sci.physique
JNTP-HashClient: 5R5FSpFtXKbDBV9waqnlPOMlZ1E
JNTP-ThreadID: deb7811f-987b-43bc-916b-cb0c7de5756cn@googlegroups.com
JNTP-Uri: http://news2.nemoweb.net/?DataID=5-kb3gtjRZ3_gmVBM_UG-jfDYJk@jntp
User-Agent: Nemo/0.999a
JNTP-OriginServer: news2.nemoweb.net
Date: Wed, 18 Oct 23 18:08:50 +0000
Organization: Nemoweb
JNTP-Browser: Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/118.0.0.0 Safari/537.36
Injection-Info: news2.nemoweb.net; posting-host="26787be4fe4386926b79aad3fb3a67d63ba69c6b"; logging-data="2023-10-18T18:08:50Z/8322110"; posting-account="4@news2.nemoweb.net"; mail-complaints-to="newsmaster@news2.nemoweb.net"
JNTP-ProtocolVersion: 0.21.1
JNTP-Server: PhpNemoServer/0.94.5
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit
X-JNTP-JsonNewsGateway: 0.96
From: Richard Hachel <r.hachel@tiscali.fr>
Bytes: 4021
Lines: 64

Le 18/10/2023 à 19:58, Richard Verret a écrit :
> Le 18/10/2023 à 19:03, Richard Hachel a écrit :
>> Le 18/10/2023 à 18:34, Richard Verret a écrit :
>>> Il est à remarquer qu’en relativité le temps t, le temps réel, est le temps 
>>> propre pour le corps "mobile"
>> 
>>  C'est évident. Pourquoi? Parce qu'il ne peut pas se tromper. Il mesure le 
>> temps avec SA montre. On peut donc parler de temps propre, ou de temps réel. C'est 
>> la même chose. 
>> 
>>> et le temps impropre pour l’observateur censé être immobile. Il ne faut donc 
>>> pas s’étonner d’arriver à des paradoxes avec de tels procédés.
>> 
>>  Le problème c'est que justement, l'observateur ne mesure pas le temps avec sa 
>> propre montre, sinon, il serait obligé de monter sur le neutron pour cliquer an A, 
>> puis cliquer en B. 
> Avec quelle montre mesure-t-il le temps alors, avec celle de son voisin?
> 
> Bis repetita! Dans la théorie de la relativité il existe deux sortes de temps, 
> plus exactement deux sortes de durée, une durée propre et une durée impropre. 
> La première ΔTpr est la durée d’un phénomène qui se passe en un lieu fixe 
> par rapport à un observateur —car un phénomène qui commence à 
> l’événement e1 et finit à l’événement e2 peut toujours être reliée par 
> un intervalle temps avec un intervalle espace nul—, la seconde ΔTi est celle 
> que mesure un observateur en mouvement par rapport à l’endroit où a lieu un 
> phénomène.
> Le temps réel, le temps qui passe réellement pour un observateur est le temps 
> propre, pourtant la relativité dit que le temps réel est bien le temps propre 
> pour le corps mobile (particule ou voyageur) mais le temps impropre pour 
> l’observateur immobile (sic!). Chercher l’erreur!

Tu fais exprès de ne pas comprendre.

Je vais enfoncer le clou.

On veut calculer la vitesse d'un neutron.

Le mieux est de lui filer une montre.

Le neutre mesure alors le temps qu'il mets pour aller de Nice à Nancy.

Personne ne peut contredire le temps qu'il mesure.

Maintenant, un savant fou veut mesurer la vitesse du neutron entre Nice et 
Nancy, et mesure le départ 
du laboratoire de Nice, et l'arrivée du laboratoire de Nancy.

C'est débile.

C'est un temps débile.

On appelle aussi ce temps le temps impropre.

C'est un temps sale.

Beurk...

Pas étonnant que les physiciens fassent de la physique à vau l'eau et ne 
comprennent pas les concepts qu'ils enseignent.

 R.H.