Deutsch   English   Fran├žais   Italiano  
<6eafdc85-1dc6-439f-96ab-22c10c191380n@googlegroups.com>

View for Bookmarking (what is this?)
Look up another Usenet article

X-Received: by 2002:ac8:4744:: with SMTP id k4mr2225018qtp.247.1633162354096;
        Sat, 02 Oct 2021 01:12:34 -0700 (PDT)
X-Received: by 2002:a54:4418:: with SMTP id k24mr7089005oiw.79.1633162353867;
 Sat, 02 Oct 2021 01:12:33 -0700 (PDT)
Path: ...!news-out.google.com!nntp.google.com!postnews.google.com!google-groups.googlegroups.com!not-for-mail
Newsgroups: fr.rec.arts.litterature
Date: Sat, 2 Oct 2021 01:12:33 -0700 (PDT)
Injection-Info: google-groups.googlegroups.com; posting-host=90.44.62.194; posting-account=LKSaxQoAAAAu99hEKwXufdczmZKQVO4e
NNTP-Posting-Host: 90.44.62.194
User-Agent: G2/1.0
MIME-Version: 1.0
Message-ID: <6eafdc85-1dc6-439f-96ab-22c10c191380n@googlegroups.com>
Subject: Dans la salle de musculation
From: Yut Verg <michel78945@gmail.com>
Injection-Date: Sat, 02 Oct 2021 08:12:34 +0000
Content-Type: text/plain; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bytes: 5437
Lines: 62

Hier au club de sport, j=E2=80=99=C3=A9tais presque seul dans la salle. Pui=
s bient=C3=B4t est arriv=C3=A9 un beau mec, en tee-shirt et pantalon de sur=
v=C3=AAtement, les bras larges et nus, le crane ras=C3=A9, une petite boucl=
e =C3=A0 l=E2=80=99oreille. Des fois que les choses ne seraient pas assez c=
laires, d=E2=80=99embl=C3=A9e il se suspend aux portiques et se hissent =C3=
=A0 la seule force des bras.  Pour ma part j=E2=80=99=C3=A9tais assis en fa=
ce sur sa gauche au tirage nuque. Naturellement je n=E2=80=99ai pu m=E2=80=
=99emp=C3=AAcher de lui adresser un regard implorant. Naturellement il n=E2=
=80=99a pas daign=C3=A9 me l=C3=A2cher m=C3=AAme un coup d'oeil. Sans doute=
 craignait-il que je ne m=E2=80=99accroche s=E2=80=99il se montrait trop ge=
ntil.
 J=E2=80=99avais un masque contre le coronavirus, il n=E2=80=99en avait pas=
.. D=C3=A9s lors je l=E2=80=99inscrivais mentalement dans un grand rond roug=
e symbolique de sa contagiosit=C3=A9 =C3=A9ventuelle. Bient=C3=B4t je me le=
vais donc de ma banquette, pris ma serviette et me dirigeais vers la barre =
du tirage vertical un peu plus =C3=A9loign=C3=A9.=20

Survint un deuxi=C3=A8me beau mec. D=C3=A8s l=E2=80=99escalier je reconnus =
son pas imposant. Il n=E2=80=99=C3=A9tait pas tr=C3=A8s grand, les jambes m=
uscl=C3=A9es, plein d=E2=80=99assurance aussi, amass=C3=A9e au fil de ses n=
ombreux succ=C3=A8s. C=E2=80=99est celui qui m=E2=80=99avait trait=C3=A9 de=
 "face de l=C3=A9preux" sur un site de rencontre homosexuel. Pour moi je n=
=E2=80=99y avais jamais rencontr=C3=A9 personne, pour lui, ils devaient com=
pter  les conqu=C3=AAtes =C3=A0 la pelle, quant aux  gens qu=E2=80=99il dev=
ait envoyer balader : je n=E2=80=99ose m=C3=AAme pas imaginer.  Il faisait =
partie de l=E2=80=99=C3=A9lite des beaux mecs, des mecs qui comptent dans u=
n club, qui sont quelqu=E2=80=99un, qui font des rencontres, parlent ensemb=
le, s=E2=80=99invitent sans doute les uns chez les autres et =C3=A9ventuell=
ement peuvent m=C3=AAme baiser ensemble soit l=E2=80=99un avec l=E2=80=99au=
tre s=E2=80=99ils sont homos soit avec les m=C3=AAmes filles s=E2=80=99ils =
sont h=C3=A9t=C3=A9ros. Quoique plus petit que le premier, il n=E2=80=99en =
=C3=A9tait pas moins de m=C3=AAme rang et bien-s=C3=BBr ne m=E2=80=99avait =
pas accord=C3=A9 ni un regard ni un mot en entrant dans la salle.=20
Ces deux beaux mecs se connaissaient-ils ? C=E2=80=99=C3=A9tait possible, p=
uisqu=E2=80=99ils appartenaient =C3=A0 la m=C3=AAme classe sup=C3=A9rieure =
de l=E2=80=99attractivit=C3=A9 sexuelle. Pour autant le nouveau venu n=E2=
=80=99avait pas fait de signe =C3=A0 la vue du pr=C3=A9c=C3=A9dent. Mais qu=
and leurs =C3=A9volutions respectives les eurent men=C3=A9s =C3=A0 proximit=
=C3=A9, le grand vint vers lui et ils se firent ce salut viril, poing contr=
e poing qui rempla=C3=A7ait la poign=C3=A9e de mains en nos temps post-=C3=
=A9pid=C3=A9miques. Ils se connaissaient donc bien.=20
-=C2=AB alors, =C3=A7a va ? =C2=BB
-=C2=AB bien =C2=BB
Pas un mot de trop entre ces hommes vrais.
Ils allaient donc  bien tous les deux. Ils devaient bien s=E2=80=99aimer au=
ssi car je vis qu=E2=80=99ils s=E2=80=99arrangeaient sur deux banquettes vo=
isines. Le plus grand au crane ras=C3=A9, disposait les rondelles =C3=A0 sa=
 barre pour faire les biceps. Quant =C3=A0 son copain plus r=C3=A2bl=C3=A9,=
 il avait dispos=C3=A9 des halt=C3=A8res =C3=A0 deux disques  de chaque c=
=C3=B4t=C3=A9 du sien pour se faire =C3=A9galement les biceps. Il y avait b=
ien eu aussi quelqu=E2=80=99un de plus =C3=A2g=C3=A9, aux cheveux longs quo=
ique gris. Naturellement il ne comptait pas plus que moi =C3=A0 leurs yeux =
faisant sans doute partie de la m=C3=AAme classe sexuelle inf=C3=A9rieure, =
non pas d=E2=80=99un sous-prol=C3=A9tariat sexuel, puisque nous ne servions=
 =C3=A0 rien,  mais simplement des d=C3=A9chets dont les happy few du sexe =
libre souffrent encore la pr=C3=A9sence dans la r=C3=A9alit=C3=A9 parce qu=
=E2=80=99ils n=E2=80=99ont pas encore trouv=C3=A9 le moyen pour les bloquer=
 comme ils peuvent faire avec tant de facilit=C3=A9 sur les sites de rencon=
tres. D=E2=80=99ailleurs n=E2=80=99y avait-il pas de la place pour chacun d=
ans le monde ? Si les moches restaient entre eux et ne s=E2=80=99accrochaie=
nt pas aux plus beaux, il n=E2=80=99y avait simplement qu=E2=80=99=C3=A0 le=
s ignorer et tout finissait par s=E2=80=99arranger.