Deutsch   English   Fran├žais   Italiano  
<d2ef27d2-bb4b-4d04-910e-15bc7cec5f91n@googlegroups.com>

View for Bookmarking (what is this?)
Look up another Usenet article

X-Received: by 2002:a05:622a:199e:b0:3f8:465:239d with SMTP id u30-20020a05622a199e00b003f80465239dmr1569002qtc.1.1686404102304;
        Sat, 10 Jun 2023 06:35:02 -0700 (PDT)
X-Received: by 2002:a25:fc1e:0:b0:ba8:3600:c3d0 with SMTP id
 v30-20020a25fc1e000000b00ba83600c3d0mr2040354ybd.8.1686404101766; Sat, 10 Jun
 2023 06:35:01 -0700 (PDT)
Path: ...!3.eu.feeder.erje.net!feeder.erje.net!proxad.net!feeder1-2.proxad.net!209.85.160.216.MISMATCH!news-out.google.com!nntp.google.com!postnews.google.com!google-groups.googlegroups.com!not-for-mail
Newsgroups: fr.sci.physique
Date: Sat, 10 Jun 2023 06:35:01 -0700 (PDT)
In-Reply-To: <stDECQg9WR9Evb6RUW3-0FFOlek@jntp>
Injection-Info: google-groups.googlegroups.com; posting-host=2001:861:8bb7:5500:5988:5e42:339:db6;
 posting-account=PKzfqAoAAAC4-vQRW_wt6WFB3xnoeWfi
NNTP-Posting-Host: 2001:861:8bb7:5500:5988:5e42:339:db6
References: <stDECQg9WR9Evb6RUW3-0FFOlek@jntp>
User-Agent: G2/1.0
MIME-Version: 1.0
Message-ID: <d2ef27d2-bb4b-4d04-910e-15bc7cec5f91n@googlegroups.com>
Subject: =?UTF-8?Q?Re=3A_De_la_relativit=C3=A9_des_distances?=
From: Richard Verret <rverret97@gmail.com>
Injection-Date: Sat, 10 Jun 2023 13:35:02 +0000
Content-Type: text/plain; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bytes: 5614
Lines: 78

Le samedi 10 juin 2023 =C3=A0 12:59:24 UTC+2, Richard Hachel a =C3=A9crit=
=C2=A0:
> Le 10/06/2023 =C3=A0 11:08, Richard Verret a =C3=A9crit :=20
> > Si je suis en A alors le temps en B est sup=C3=A9rieur au mien Tb > Ta,=
 par contre=20
> > si je suis en B, c=E2=80=99est l=E2=80=99inverse Ta > Tb.
> Voil=C3=A0.
> >Toi tu dis que chacun se contente de ce constat, mais si un sp=C3=A9cial=
iste en=20
> >logique, comme Messager, arrive.
> > Il dit ces deux in=C3=A9galit=C3=A9s ne sont pas compatibles, l=E2=80=
=99heure en A, par=20
> > exemple, ne peut =C3=A0 la fois =C3=AAtre inf=C3=A9rieure et sup=C3=A9r=
ieure =C3=A0 celle de B. Aussi=20
> > la seule solution pour r=C3=A9soudre ce dilemme est-elle que le temps s=
oit le m=C3=AAme en=20
> > A et B: Ta =3D Tb.
> Si l'effet est logique, il est forc=C3=A9ment r=C3=A9ciproque. Si un homm=
e=20
> s'=C3=A9loigne d'un autre et le voit plus petit, il serait absurde que la=
 loi=20
> ne soit pas universelle et que l'autre n'ait pas le m=C3=AAme effet visue=
l sur=20
> le premier.=20
Oui, je comprends ce que tu veux dire et j=E2=80=99ai du mal =C3=A0 contrer=
 ton approche. Ah si! Supposons qu=E2=80=99ils aient la m=C3=AAme taille, i=
ls se verront chacun plus petit que l=E2=80=99autre. C=E2=80=99est ce qui s=
e passe l=C3=A0, ils ont chacun la m=C3=AAme heure pourtant ils peuvent con=
sid=C3=A9rer que l=E2=80=99heure de l=E2=80=99autre est diff=C3=A9rente de =
la sienne.
Ma d=C3=A9monstration Ta > Tb et Tb > Ta =3D> Ta =3D Tb serait donc fausse,=
 car il s=E2=80=99agit des temps observ=C3=A9s To. Par contre, on peut bien=
 avoir Ta =3D Tb, To,a > To,b et To,b > To,a. Des observateurs de la m=C3=
=AAme taille Ha =3D Hb peuvent bien se voir plus petits de loin, leur taill=
e sera quand m=C3=AAme identique.
Par contre, je ne vois pas comment une isochronie pourrait engendrer une di=
ff=C3=A9rence dans la chronotropie (j=E2=80=99esp=C3=A8re que je ne trompe =
pas dans les termes).

> > puisque tous les points d=E2=80=99un m=C3=AAme espace sont au m=C3=AAme=
 temps; R =3D (E, T).
> Ce n'est pas une d=C3=A9monstration, mais une affirmation.=20
Oui, tu as raison! Je croyais avoir d=C3=A9montrer l=E2=80=99isochronie dan=
s un m=C3=AAme r=C3=A9f=C3=A9rentiel, je ne peux effectivement que l=E2=80=
=99affirmer, au nom du principe de simplicit=C3=A9 (rasoir d=E2=80=99Ockham=
).
> Je dis le contraire, chaque individu =C3=A0 son "plan du temps pr=C3=A9se=
nt"=20
> propre. Son "c=C3=B4ne de lumi=C3=A8re" propre.
Tu es bien dans la lign=C3=A9e des post-relativistes, =C3=A0 compliquer les=
 choses.=20
Alors que la r=C3=A9alit=C3=A9 est tr=C3=A8s simple.=20

> Il faut dire "si la chronotropie observ=C3=A9e diminue avec la vitesse".
> > alors vu de R le temps de R=E2=80=99 est inf=C3=A9rieur =C3=A0 celui de=
 R: t=E2=80=99 < t.
> Oui.=20
> Mesur=C3=A9 par To', To=3DTo'.sqrt(1-Vo^=C2=B2/c=C2=B2)
Oui, tu as raison To < T=E2=80=99o et T=E2=80=99o < To, ce qui n=E2=80=99em=
p=C3=AAche pas que T =3D T=E2=80=99.

En r=C3=A9sum=C3=A9, l=E2=80=99isochronie au sein d=E2=80=99un r=C3=A9f=C3=
=A9rentiel est admis, de m=C3=AAme qu=E2=80=99il l=E2=80=99est pour des r=
=C3=A9f=C3=A9rentiels diff=C3=A9rents. Par contre la chronotropie pourrait =
=C3=AAtre diff=C3=A9rente entre des points d=E2=80=99un m=C3=AAme r=C3=A9f=
=C3=A9rentiel et entre des r=C3=A9f=C3=A9rentiels.
La chronotropie au sein d=E2=80=99un m=C3=AAme r=C3=A9f=C3=A9rentiel est r=
=C3=A9alis=C3=A9e avec le temps universel sur Terre. Les cosmonautes sur la=
 Lune avaient la m=C3=AAme heure que les techniciens au centre de contr=C3=
=B4le et les satellites et autres sondes dans l=E2=80=99espace ne sont pas =
d=C3=A9cal=C3=A9s dans le temps par rapport =C3=A0 la Terre, sinon =C3=A7a =
se saurait.=20
Il est vrai que d=E2=80=99apr=C3=A8s la th=C3=A9orie de la relativit=C3=A9,=
 la chronotropie est assur=C3=A9e pour des r=C3=A9f=C3=A9rentiels distincts=
 et que l=E2=80=99isochronie ne l=E2=80=99est pas, mais faut pas faire atte=
ntion, c=E2=80=99est une des incoh=C3=A9rences de cette th=C3=A9orie. Par u=
n tour de passe-passe, le temps propre du corps en mouvement (sic!) est rem=
plac=C3=A9 par le temps observ=C3=A9 par l=E2=80=99observateur immobile (re=
-sic!).