Attention: The Usenet Article Lookup site has been updated.
The code for this site has been ported from Perl to PHP, so you could say, it is in beta mode. Please contact me if find any problems, or have any suggestions. -- Howard
Deutsch   English   Français   Italiano  
<ruf0r0$suq$1@shakotay.alphanet.ch>

View for Bookmarking (what is this?)
Look up another Usenet article

Path: ...!goblin1!goblin3!goblin.stu.neva.ru!news.gegeweb.eu!gegeweb.org!news.alphanet.ch!alphanet.ch!.POSTED.localhost!news.alphanet.ch!not-for-mail
From: Marc SCHAEFER <schaefer@alphanet.ch>
Newsgroups: fr.misc.automobile.electrique
Subject: Les =?ISO-8859-1?Q?v=E9hicules_=E9lectriques?= proches d'atteindre
 le point de basculement au niveau mondial
Date: Fri, 22 Jan 2021 18:08:48 +0100 (CET)
Organization: Posted through ALPHANET (https://news.alphanet.ch/)
Lines: 33
Message-ID: <ruf0r0$suq$1@shakotay.alphanet.ch>
Mime-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding: 8bit
Injection-Info: shakotay.alphanet.ch; posting-host="localhost:127.0.0.1";
	logging-data="29659"; mail-complaints-to="usenet@alphanet.ch"
User-Agent: tin/2.4.3-20181224 ("Glen Mhor") (UNIX) (Linux/4.19.0-13-amd64 (x86_64))
Bytes: 2574

Cet article du Guardian [1] soutient la thèse que grâce au prix en chute
libre des batteries, les véhicules électriques sont proches d'atteindre
une adoption rapide et de masse.

Les ventes ont crû globalement de 43% en 2020, mais avec le prix des
composants, dont des batteries, qui baissent rapidement, on peut
supposer que bientôt les voitures électriques seront moins chères que
leurs équivalents essence et diesel, même sans subventions.

Les analystes prévoient que ce basculement du marché se produira entre
2023 et 2025.

En Norvège, pays producteur de pétrole, qui subventionne le
non fossile, les voitures électriques comparables sont déjà moins
chères, avec 54% du marché (5% dans la plupart des pays européens).

Un des facteurs qui limitait jusqu'ici l'électrique-batterie était
la peur de la `panne sèche', renforcée par la capacité moyenne et le
manque de stations de recharge, et bien sûr le temps de recharge.

Avec la sortie cette semaine de batteries proposant des recharges de
plus de 200 km en quelques minutes, et la multiplication potentielle des
stations de recharge, souvent moins chères à l'investissement et à
l'exploitation que les stations services fossiles, suivant la taille du
parc électrique, on peut supposer que les dernières barrières vont
tomber.

D'autres innovations sont attendues dans les prochaines années, comme
les batteries solides [2], réputées plus sûres et avec une meilleure
densité d'énergie.

[1] https://www.theguardian.com/environment/2021/jan/22/electric-vehicles-close-to-tipping-point-of-mass-adoption
[2] https://en.wikipedia.org/wiki/Solid-state_battery